Septembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Frissons

Aller en bas

Frissons

Message par Gilles de Gand le Mar 9 Aoû 2016 - 13:45

Décidément, le cinéma et la musique demeurent les arts qui me font le plus frissonner. Je me replonge grâce à Youtube dans des oeuvres musicales qui ont marqué mes années 80 et 90, et c'est un étonnement constant de VOIR les musiciens que j'écoute depuis 40 ans interpréter des morceaux qui m'accompagnent tout ce temps. Derniers en date, The Bangles, Phil Collins, Bananarama, A-Ha, après Joe Jackson et tant d'autres. Je perçois aussi maintenant pourquoi j'ai un faible pour les chansons "cinématographiques", celles qui racontent une vraie histoire, dont certaines ont d'ailleurs donné lieu à des clips mémorables :

A tout seigneur... Clic !

Et puis Kate Bush, qui n'hésita pas à embaucher Donald Sutherland, pour son steampunkisant et franchement contre-utopique Cloudbusting.

On pourrait aussi citer She's leaving home, avec une superbe partie de harpe et de cordes à la Bernard Herrmann, et un texte à couper le souffle, brodant, peut-être, sur l'impossibilité de réussir l'éducation de ses enfants ( "Daddy our baby's gone... Something inside that was always denied For so many years...)

Et puis, magique aussi, Les miroirs dans la boue de William Sheller. Si vous avez deux oreilles, écoutez ça au casque, assez fort, et prêtez attention à l'extraordinaire partie de basse, du côté droit, oeuvre de l'immense Jannick Top.

Autant de chansons-films qui m'émeuvent, voila. L'art sert à ça...

_________________
Gilles de Gand
avatar
Gilles de Gand

Nombre de messages : 1526
Age : 61
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gillg14.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum