Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Match d'impros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Match d'impros

Message par Morgan le Mer 14 Oct 2015 - 14:52

Mettre deux groupes en compétition, chacun motivé par le fait de gagner des points, attribués subjectivement par un juge, me pose éthiquement problème.

Pourtant, hier, en assistant et participant à cette forme de travail d'improvisation, et j'y ai vu une manière très efficace d'améliorer la motivation et l'engagement.

Le fait que les deux groupes soient rentrés dans la démarche quasi-naturelle (cf. sciences humaines et sociales - sociologie) de dénigrer la partie adverse, même si c'était faible, m'interroge.
La diplomatie du juge, qui finit sur un "égalité", a permis de ne pas avoir de "gagnants", et a forciori de "perdants", donc d'éviter le renforcer du dénigrement qui se mettait petit à petit en place (en seulement 30 minutes...). Mais s'il y a égalité à chaque fois, y a-t-il encore compétition ?

- Peut-il y avoir compétition, rechercher à faire mieux que l'autre, sans lutte entre les groupes ? Sans discrimination de l'autre ?
- Faut-il nécessairement passer par la compétition pour se dépasser soi-même ? Pour consolider un groupe qui deviendra alors plus performant ?
- Les mêmes exercices, sans notes, sans juge(s), peuvent-ils être réalisés avec autant de motivation et d'implication qu'avec le système de points-récompenses et la compétition ?

Lorsque les points sont attribués par les participants, ils votent quasi-unanimement pour leur propre groupe, pour le faire gagner, même si la performance de l'autre leur apparaît comme "meilleure" (cf. expériences psycho-sociales), et cela s'est confirmé hier.

- Cet exercice peut-il être envisagé avec un vrai cahier des charges, avec une "grille de notation", qui détaillerait ce qui est attendu, pour gagner en objectivité ? Ou l'intérêt de l'exercice est-il la pure compétition ?
- Mais dans le cas de critères à respecter, y'a-t-il besoin de compétition pour se dépasser soi-même ? Ou chacun ne va-t-il pas rentrer dans une simple compétition avec lui-même, réelle source de progression, qui ne classe ni les groupes, ni les individus ?

Ces questions, je me les pose souvent, dans différents contextes, en particulier dans le contexte scolaire. Elles animent ma réflexion pour mon projet de thèse, qui traitera en particulier des différentes pédagogies, qui "s'opposent" à la "pédagogie traditionnelle", à travers l'arrivée du socle commun de compétences, de connaissance et de culture. La gestion du groupe, la co-habitation des groupes, l'individu au sein du groupe, sont des thèmes récurrents dans cette réflexion.
Et le match d'impro relève pour moi de la "pédagogie traditionnelle", comme la définit Jean Houssaye, qui a tendance à valoriser la performance et sa confrontation à celle des autres, plutôt qu'à la réflexion sur ses propres compétences, où l'individu pourrait y trouver une source de progression, d'amélioration, basée sur des critères fixés par "lui-même, avec l'influence explicite ou implicite du groupe.

- De ce fait, faut-il un juge qui note, ou un individu, un groupe d'individus, qui discute de la production, afin de l'améliorer, et de d'améliorer les compétences de l'individu auteur ? Le groupe ne peut-il pas devenir une aide à la progression individuelle, plutôt qu'un amas d'autres à battre ?

Qu'en pensez-vous ?


_________________
Savoir, penser, rêver. Tout est là.
Océan prose, Victor Hugo
avatar
Morgan

Nombre de messages : 2135
Age : 29
Localisation : 1462, rue de bretteville
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Olivier le Mer 14 Oct 2015 - 15:25

Moi j'en pense que vous allez définitivement vous démerder sans moi.


Dernière édition par Olivier le Mer 14 Oct 2015 - 15:57, édité 1 fois
avatar
Olivier

Nombre de messages : 1752
Age : 28
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://diegocarleone.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Gilles de Gand le Mer 14 Oct 2015 - 15:55

Tout est question de mesure. A l'école, il y a systématiquement une personne qui est juge et partie. Aux Trous, en ce qui concerne les exercices de théâtre, nous avons toujours appliqué ce que tu prônes, à savoir l'entr'aide, le regard partagé (regard qu'on aimerait bienveillant, en toutes circonstances, même dans ce fil). L'esprit de compétition est effectivement un sujet de réflexion, de même que le jugement par une personne extérieure - ce qui n'est pas vraiment le cas ici. Bref, on peut aussi, en ce qui concerne notre atelier d'hier, prendre tout ça comme un jeu, le prendre au second degré, ce qu'ont fait me semble-t-il tous les participants, même quand ils conspuaient les membres de l'équipe "adverse". Car arriver sur un terrain de foot avec le but de vaincre l'autre équipe n'a rien, strictement rien à voir avec le travail dans la Compagnie, puisque nous savons tous que ce qui est fait vise l'amélioration de tous et que cette compétition pour rire n'en est pas une, puisque nous sommes avant tout un groupe, et pas deux équipes sans aucun autre lien, ce qui est le cas des équipes sportives, par exemple.
Bref, ya pas de quoi en faire un plat, un sujet d'étude ou d'école. A mon avis. Si ça avait été le cas, j'aurais été le premier à râler, je sais faire...


Dernière édition par Gilles de Gand le Mer 14 Oct 2015 - 16:34, édité 1 fois

_________________
Gilles de Gand
avatar
Gilles de Gand

Nombre de messages : 1526
Age : 60
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gillg14.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Léa le Mer 14 Oct 2015 - 16:14

#blasage
avatar
Léa
Admin

Nombre de messages : 900
Age : 22
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Morgan le Mer 14 Oct 2015 - 17:37

Olivier a écrit:Moi j'en pense que vous allez définitivement vous démerder sans moi.

Suspect
Quel rapport ? Je m'interroge, tout en déplaçant la réflexion à autre lieu. Je ne remets pas en cause tout ce que tu fais pour nous, pour la troupe, au contraire.

La partie "bar", c'est bien un lieu de discussion, non ?

Il est vrai, Gilles, que nous étions entre nous. Mais le match d'impros se déroule normalement entre deux troupes, donc entre deux équipes issus de lieux différents. J'interroge ici ce procédé plutôt en dehors des Trous, car oui, le contexte d'hier n'était qu'un "jeu".

Alors, non, je ne critique pas ce que tu fais Olivier. Si l'exercice me pose question, ce n'est pas ici et maintenant, du moins hier soir, mais en général, dans tous les contextes possibles.

Mais bon, comme d'habitude, ce que je dis est pris personnellement, est compris de travers, sans aucune raison.
J'aurais dû rester dans ma grotte.

_________________
Savoir, penser, rêver. Tout est là.
Océan prose, Victor Hugo
avatar
Morgan

Nombre de messages : 2135
Age : 29
Localisation : 1462, rue de bretteville
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Gilles de Gand le Mer 14 Oct 2015 - 18:07

On n'a pas compris de travers, non. Tes précisions données dans ton dernier message, sur le cadre élargi de ta réflexion, auraient dues être clairement formulées dans ton premier message : Olivier propose un truc en atelier, le lendemain tu mets un pavé pour faire une critique assez négative de ce genre d'activités ; normal qu'il réagisse un peu vivement (le connaissant, en plus...).
Bref, nous sommes d'accord, pour dénoncer les travers de la compétition en général et du jugement par un tiers, qui sont d'ailleurs deux réalités disjointes qui sont parfois à l'oeuvre ensemble, mais pas nécessairement (dans les classes d'école élémentaire, maintenant, il y a encore jugement par un tiers, mais bcp moins de compétition entre élèves que quand j'étais moi-même élève, par exemple). Nous sommes d'accord aussi pour dire que, hier, dans le cadre des Trous, ces procédures globalement négatives N'ETAIENT PAS présentes, puisque tout ça était à prendre comme un jeu, comme quand vous jouez aux Aventuriers du Rail ou au Roi des Nains, et que le jugement pour rire était exercé non par un tiers, mais par l'un d'entre nous, même si c'est le plus débrouillé du lot.
Bref, nous sommes d'accord.
Et d'accord aussi pour dire qu'Olivier se démène pour nous tous, en atelier, mais aussi dans les heures qu'il passe, ici et ailleurs, pour que nous survivions.

_________________
Gilles de Gand
avatar
Gilles de Gand

Nombre de messages : 1526
Age : 60
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gillg14.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Morgan le Mer 14 Oct 2015 - 18:28

Ah ? Bon.

Je vous prie à tous d'accepter mes excuses pour ce manque de clarté, ça me paraissait pourtant évident que je n'allais pas critiquer de cette manière quelque chose qui nous touche directement. C'est bien un questionnement "en général" que je pose ici, un sujet de questionnement qui ne vient pas de nulle part (d'où le lendemain d'une pratique/découverte commune à tous). Par analogie, je me disais que ça pourrait être intéressant de s'interroger sur des sujets de "théâtre", parler du contexte école n'est pas commun à tous.
Et oui, j'ai tendance à oublier les départs au quart de tour des uns ou des autres, comme j'ai tendance à oublier tout le reste d'ailleurs.

Bref, pour revenir au sujet qui m'intéresse, ayant été dans le secondaire, je n'ai pas connaissance de ce tiers. Qui est-il ? Et que fait-il exactement ? C'est la démocratisation du "plus de profs que de classes" ? Ou est-ce encore autre chose ?

_________________
Savoir, penser, rêver. Tout est là.
Océan prose, Victor Hugo
avatar
Morgan

Nombre de messages : 2135
Age : 29
Localisation : 1462, rue de bretteville
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Gilles de Gand le Mer 14 Oct 2015 - 18:48

Quand je dis qu'à l'école on est jugé par un tiers, je fais allusion au maître de la classe, bien sûr. Puis plus tard c'est le prof, etc. Si on veut poser la question de l'intérêt de ce jugement par rapport aux finalités de l'école, c'est d'abord de celles-ci qu'il faut parler. En ce qui me concerne, j'aurais tendance à dire que les jugements posés par des tiers n'ont aucun intérêt, si ce n'est à créer des effets pervers, que tu as plus ou moins énoncés dans ton premier message. Je dirais même qu'ils sont bien souvent contre-productifs. C'est en cela, après près de 40 ans d'enseignement, que je porte un regard plus que circonspect sur l'évaluation en général.
Ce qui, répétons-le, ne s'applique pas à ce qui s'est passé hier, où le cadre est spécifique, les participants volontaires et le "juge" l'un des nôtres, et non pas un quidam imposé par on ne sait quelle lugubre et anonyme administration.

_________________
Gilles de Gand
avatar
Gilles de Gand

Nombre de messages : 1526
Age : 60
Localisation : Ifs
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://gillg14.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Morgan le Mer 14 Oct 2015 - 19:07

Ah, oui, je n'avais pas compris. Merci.

_________________
Savoir, penser, rêver. Tout est là.
Océan prose, Victor Hugo
avatar
Morgan

Nombre de messages : 2135
Age : 29
Localisation : 1462, rue de bretteville
Date d'inscription : 03/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Clément le Mer 14 Oct 2015 - 19:56

L'idée du match d'impro est pour ma part une très bonne idée... Y'a pas à dire, ça stimule ! On a envie de jouer ! Et surtout on est productif !

Qu'importe la compétition, prenons le comme un jeu, sans prise de tête. C'est comme les jeux de plateau : il y a des gagnants et des perdants. Mais au final, on s'en fout un peu de perdre ou de gagner.

Bref, un match d'impro de temps en temps ne fait pas de mal, d'autant que nous n'avons pas énormément fait d'exercices d'improvisation ces derniers temps. Un cadre innovant pour nos exercices d'improvisation, moi je dis oui.

Reste cependant la question du jury. Pourquoi pas imaginer comme on l'a fait mardi soir une seule personne qui ne participe pas au match d'impro et qui attribut les points. Un regard subjectif sur la compétition, certes, mais ça a le mérite de ne pas monopoliser trop de gens. Une seule personne, qui tourne à chaque match d'impro par exemple, ou basé sur le volontariat si la personne ne veut pas participer un jour en particulier... On a de quoi s'arranger.
avatar
Clément

Nombre de messages : 517
Age : 25
Localisation : Saint-Germain-le-Vasson
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Match d'impros

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum